Twitter LinkedIn RSS
formats

Petites tromperies entre amis

Publié le 26 novembre 2010, par dans Opinions.

Cet été, j’avais lu un article sur un blog traitant du « top of the box » : une technique consistant à envoyer des emails tout en renseignant une date d’envoi dans le futur. Ce procédé induit les lecteurs de courriers électroniques en erreur qui placeront l’email comme étant le plus récent est donc généralement en tête de liste jusqu’à dépassement de la date mentionnée.

A qui profiterait cette faille ? A celui qui chercherait, par tous les moyens, à augmenter le temps d’exposition de son email dans l’inbox du destinataire.
En augmentant ce temps d’exposition, il pourrait augmenter le taux d’ouverture de sa campagne et mécaniquement augmenter son taux de cliqueurs.

Pourquoi il est si facile de tromper ces lecteurs de courriers, les webmails des FAI, ces mastodontes de l’internet ?

La réponse est simple : le ciment du réseau internet c’est la confiance !

Ces réseaux mondiaux sont incapables de travailler correctement s’ils ne sont pas régis par des règles strictes et s’il y a un domaine qui sollicite le plus cette collaboration mondiale c’est bien le service postal électronique. Comme l’organisation de ce service électronique a été inspirée du service postal historique « papier », nous ne verrons jamais un facteur-relai remettre en cause la date d’envoi notée (timestamped) par son homologue.

Rappelez-vous ces films westerns américains qui parlent de ces facteurs-cowboys dont la seule raison de vivre est de délivrer un courrier.
Rappelez-vous le film de Kevin Costner « The Postman »

Au delà de l’anecdote, il faut toujours connaitre l’origine des choses pour mieux comprendre les implications du présent : historiquement, cette pratique trouve son origine dans des attaques de Mail Bombing. Les emails postdatés font « écran » et rendent une boite email inutilisable.

Pour revenir à l’Email Marketing, sachez que la bible de l’Emailing, l’RFC 788 « Simple Mail Transfer Protocol », document rédigé et maintenu par l’IETF, est le document fondateur et régisseur de tous les services d’envois de courriers électroniques. Ce document vieux de 29 ans a évolué pour donner l’RFC 5321 dont voici un extrait :

When the SMTP server accepts a message either for relaying or for
final delivery, it inserts a trace record (also referred to
interchangeably as a « time stamp line » or « Received » line) at the top
of the mail data. This trace record indicates the identity of the
host that sent the message, the identity of the host that received
the message (and is inserting this time stamp), and the date and time
the message was received. Relayed messages will have multiple time
stamp lines. Details for formation of these lines, including their
syntax, is specified in Section 4.4.

Les lecteurs de courriers électroniques et les webmails se reposant sur la date d’envoi déclarée (par le dernier relai SMTP) et non pas sur la date de réception constatée, la tromperie a toute les chances de réussir.

Je me disais donc que lorsque cette pratique commencera à se répandre c’est que le cercle des « facteurs électroniques » ne serait plus ce qu’il était.

Récemment, j’ai demandé à mon équipe de tendre l’oreille (ou les yeux) pour voir ce qu’il en est et il en ressort une bonne et une mauvaise nouvelle.

La mauvaise nouvelle est que Le « Top of the box » a été assez répandu et constaté principalement sur les campagnes routées par deux technologies :
- Celle du « Benchamrk Group » : Solution utilisée par le groupe de sites : – linternaute.com/ journaldunet.com / benchmark.fr / copainsdavant.com / ..
- Celle de Cabestan : Prestataire de routage emailing pour des annonceurs comme : pimkie.fr / achatvip.com / kiabi.com / etc ( + une trentaine d’annonceurs ) ..

La bonne nouvelle est que Cabestan a arrêté récemment cette pratique .. Est-ce parce que la délivrabilité en a été altérée ?

J’insisterai donc jamais assez en vous disant que cette pratique est à B-A-N-N-I-R !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Home Opinions Petites tromperies entre amis